Invite your contacts to sfc sexualfreedomclub dating site adult couple echangiste English french
Home Members En ligne Search Groups My Friends My Contacts
Videos Music Blogs Forums Clubs libertins Events Classifieds
Blogs - ArabianOud's blog / Lieux publics - Posts
30 April, 201830 April, 2018 0 comments Lieux publics Lieux publics

Notre voisin me regarde et attend mon acquiescement pour se mettre à l'aise et se rapprocher au siège libre à côté de toi. Tu me regardes, et je te fais un signe du genre je n'y suis pour rien en levant mes deux mains, puiis te chuchotes à l'oreille que je le comprends, car comment résister à ton charme ?

Je te chuchote dans l'oreille qu'il va falloir lui faire le spectacle et que je veux qu'ensuite tu ailles t'offrir à lui aux toilettes, mais d'abord tu vas enlever entièrement ta robe et te mettre à genoux entre mes jambes, je veux encore goûter à tes lèvres. Aussitôt dit, aussitot fait, tu te redresse sur ton siège fais glisser ta robe le long de ton dos, et ainsi nue et offert à son regard, tu te places à genoux entre mes jambes, tu ouvres mon pantalon, sors ma queue du calecon, et entreprends de la lécher tout le long, tout en regardant dans les yeux notre voisin, tu embrasses mon gland, lèche en va et vient, avale ma queue, tu t'enfouis jusqu'au fond, puis ressort, la frappe contre ta bouche, et continue ainsi, puis tu sais ce qui me fait venir rapidement, tu engloutis ma queue et restes ainsi un moment avant de ressortir et recommencer, tu sens mon plaisir monter... et là à ma grande surprise tu décides de te retourner, en m'offrant ton dos et enfouis littéralement ma queue dans ton vagin, tu n'en pouvais plus, merci la discrétion... tu remontes et redescends à plusieurs reprises. Je pose mes mains sur ton dos, que tu cambres au maximum pour te procurer de belles sensations, je regarde autour de nous, notre voisin et l'homme derrière nous, sont hypnotisés par la façon dont tu t'es offerte. Notre voisin de derrière a carrément changé de rangée pour se placer juste derrière nous.

A chaque descente tu sens ma queue s'enfoncait au plus profond de tes entrailles, tu te cambres encore et toujours plus pour la sentir te remplir le bas-ventre, tu es tellement trempée que ta cyprine dégouline sur mes couilles que tu caresses avec tes mains, tu sens le plaisir monter en toi, et tu t'affales contre moi les seins en l'air, je ne me suis pas laissé jouir pas de tout de suite, je veux jouir en dernier.

Ta tête est posée sous mon menton sur mon torse, je te fais savoir que nos voisins n'ont rien raté du spectacle et ont besoin d'être soulagés, ils apprécieraient grandement ta générosité. 

Suivant mes instructions tu te rassoies à ta place, remets ta robe rapidement, puis tu te lèves, et passe devant notre voisin qui doit se redresser pour te laisser passer, au passage il en profite pour te caresser tes fesses nues sous ta robe, à ton tour tu lui caresses sa joue et lui adresse un sourire comme une invitation à te rejoindre et tu regardes également, notre voisin de derrière et lui adresse le même sourire ravageur. Tu vas ensuite au fond de la salle et pousse la porte des toilettes. Une fois à l'intérieur tu enlèves entièrement ta robe et la déposes sur un côté puis tu poses tes deux mains contre le mur et attend ainsi cambrée les jambes tendues vers l'arrière, les fesses offertes au prochain qui entre...

Notre voisin se lève en premier il croit avoir compris le manège quand il t'a vue de te diriger vers les toilettes au fond de la salle, suivi rapidement par l'homme derrière nous. Ils poussent à leur tour la porte et te voit ainsi de dos, cambrée, qui les attend... sans se faire prier, le premier baisse pantalon et caleçon et se positionne au garde à vous derrière toi, il pose ses mains sur tes hanches et s'enfonce facilement dans ta chatte déjà bien trempée, tu lâches un cri étouffé de plaisir, il fait plusieurs va et vient rapides avant de rapidement jouir sur tes fesses, et s'écarter sur le côté essouflé. Le deuxième enchaîne derrière il était déjà prêt à attendre son tour, il s'enfonce à son tour et te baise brutalement en lachant des râles il n'a pas peur d'être entendu, il veut profiter du moment, il continue ainsi avec force à s'enfoncer en toi, tu lâches quelques gémissements qui lui donnent de l'assurance, une de ses mains, lache ta hanche pour attraper tes cheveux au dessus de ta nuque, il veut te prouver le prédateur qu'il est et comment tu lui es offerte. Tu prends encore plus de plaisir à te sentir ainsi possédée, il te redresse, lache ta hanche et viens attraper ton sein droit, qu'il pétrit avec force, avant de jouir en toi tu sens ses jets t'envahir, il t'embrasse le cou, tu sens son souffle sur ton cou et ta nuque... tu es épuisée, tu as joui au moins deux fois, tu te retournes te laisse glisser le long du mur, le souffle coupé. Tes deux voisins se rhabillent, te gratifie d'un grand sourire et d'un baiser sur la joue, puis ressortent et quittent la salle.

 

Reprenant tes esprits, tu ne prends pas même pas la peine de remettre ta robe, tu l'attrapes, et viens me rejoindre toute nue dans la salle. Tu viens m'enjamber et te placer à nouveau au-dessus de ma queue, faisant dos à l'écran et viens enlacer ma langue tout en t'enfonçant au plus profond, tu fais des allers retours puissants et lents à la fois, tu danses au rythme de la musique du film, je te serre fort contre moi et jouis assez rapidement, excité par ton audace et ta voracité sexuelle !

 

 

 


30 April, 201830 April, 2018 0 comments Lieux publics Lieux publics

Tu refermes ta robe soigneusement en laissant les 2 pans bien écartés et qui se touchent uniquement au niveau du noeud de la robe. Tu te refais une beauté rapidement puis rejoins notre table.

Une fois assise, je rapproche ma chaise de la tienne et te demande de me décrire toute la scène et ce que tu as ressenti, tout en faisant cela, je prends ta main et la déposes sur mon sexe, le contact de ma chair te surprend, j'avais en effet, déjà sorti ma verge de mon caleçon...

Tu commences à me branler langoureusement, je bande très dur et je te susurre à l'oreille que c'est l'effet que tu me fais, que j'aime quand tu fais ta salope, que tu n'as peur de rien et que tu acceptes mes défis, je te fais savoir aussi la chance que j'ai d'avoir su découvrir ce potentiel en toi et qu'ensemble on va l'exploiter au maximum !

Pendant que tu me caresses je pose aussi ma main sur ta cuisse puis vient rapidement à la rencontre de ton clitoris sur lequel j'appuie fortement, puis le pince entre mes doigts, pour le caresser ensuite, tu es toute trempée, je rentre un doigt, puis un deuxième, cela a pour effet de te faire gémir doucement tu apprécies la lenteur de la pénétration, et je ressors encore plus lentement, tu es trop excitée et tu as encore envie de jouir, tu serres très fort ma queue dans ta main, j'enlève les doigts pour les porter à ma bouche et les lécher, j'aime le goût de ta cyprine, plutôt mielleux. Je te fais ensuite part de mon envie de sentir tes lèvres sur ma queue... et te laisse libre choix de la façon dont tu vas y arriver... tu jettes un regard à droite et à gauche, personne ne regarde dans notre direction, tu glisses de ta chaise pour passer rapidement sous la table en silence, puis je sens tes lèvres embrasser mon gland, quelle sensation de sentir la chaleur de ta bouche, tu entreprends des mouvements avec ta langue, tu commences par lécher le gland, puis tu descends avec ta langue tout au long de ma verge, pour revenir l'engloutir ensuite, tu absorbes littéralement ma queue, jusqu'au fond de ta gorge et reste ainsi plusieurs secondes, quel effet ! Je ne te connaissais pas aussi experte en la matière ! puis tu entreprends des va et viens en enfonçant ta bouche jusqu'à coller ton nez contre mon bas-ventre, cela a pour effet de laisser sortir beaucoup de salive, et tu continues ainsi plusieurs va et vient. Je sens le plaisir monter mais je ne veux pas jouir maintenant, je mets ma main sur ma queue pour t'empecher de continuer et te fais signe de remonter... surprise tu me précises que tu étais prête à avaler ma semence si c'est ce qui m'inquiétait, je te fais savoir que la soirée ne fait que commencer et je veux faire durer le plaisir...

20h30, je paye l'addition, il est temps de partir... Nous nous levons, et tu fais encore le même effet à l'assistance même si je t'ai demandé cette fois de bien refermer ta robe, retour à la normale nous allons nous balader dans la rue donc autant éviter le délit d'atteinte à la pudeur tout de suite...

Nous marchons depuis cinq bonnes minutes, avec ma main baladeuse sur tes cuisses et tes fesses, je passe d'une fesse à l'autre tout en m'attardant sur la raie parfois, ta robe est courte donc je n'ai aucune difficulté à en profiter ! Il n'y a pas grand monde, ce qui est un avantage. Tout à coup je vois la porte d'un vieil immeuble qui n'est pas fermée, je te guide à l'intérieur puis referme la porte derrière moi, il y a comme un préau qui donne sur une cour. Nous sommes à l'abri, personne ne peut nous voir sauf si quelqu'un rentre dans l'immeuble ou descend les grands escaliers qui donnent sur le préau... je me mets dos au mur et appuie sur tes épaules pour te faire comprendre de finir ce que tu as commencé au restaurant... sans hésiter tu descends, en prenant soin de garder les genoux bien ouverts que je puisse voir ton intimité bien ouverte, je prends soin d'écarter ton décolleté pour découvrir tes seins que je te demande de caresser tout en me suçant. Etant donné les compétences en la matière dont tu as fait preuve au restaurant, je te laisse engloutir ma queue sur toute sa longueur, puis avec ma main sur la nuque entreprend de diriger les événements. Après quelques va et vient, j'appuie sur ta nuque pour que tu la gardes en entier plusieurs secondes, quand je relâche tu lâches un râle de plaisir et moi avec, et on fait cela à plusieurs reprises, je sens le plaisir monter. Il ne m'en faut pas beaucoup car j'ai retenu ma jouissance toute la soirée, tu sens que je vais jouir donc tu gardes bien ma queue en bouche, et tu recois plusieurs jets puissants, à tel point que cela dégouline de ta bouche car tu n'as pas le temps de tout avaler, je sors mon smartphone et prends une photo de toi ainsi avec du sperme qui coule le long de ta bouche, les seins en l'air, les cuisses ouvertes, quelle salope !

Nous nous réajustons puis ressortons de l'immeuble, il y a un cinéma sur la grande place, c'est là bas que je souhaite continuer nos ébats. Nous prenons un film d'auteur pour s'assurer que la salle soit presque vide, nous prenons des places discrètes au fond d'une rangée à l'arrière de la salle.

Il y a un couple à l'avant, un homme seul derrière nous sur la dernière rangée, la lumière s'éteint le film commence. J'ai déjà ma main posée sur ta cuisse, je défais le noeud de ta robe et en écarte les pans. Quelle vue ! voir ainsi ton corps offert, ta superbe poitrine généreuse, ces seins parfaits, ces tétons érigés à la lueur de l'écran, je prends encore discrètement une photo. Je te fais signe de te caresser les seins pendant que je m'occupe de ton clitoris... la tête en arrière, la bouche ouverte, le plaisir monte rapidement... je reprends ce que je t'ai fait subir au restaurant, je rentre très lentement mon index, puis mon majeur et les ressort encore plus lentement, je réitère à plusieurs reprises puis me retire... avant de reprendre la porte de la salle s'ouvre un homme seul rentre et s'assoit dans notre rangée, non sans nous faire un sourire narquois, il ne laisse qu'une seule place entre toi et lui, quant à moi je suis de l'autre côté. Je reprends là où je m'étais arrêté et continue de te caresser, notre voisin me regarde et attend mon acquiescement pour se mettre à l'aise et se rapprocher au siège libre à côté de toi. Tu me regardes, et je te fais un signe du genre je n'y suis pour rien en levant mes deux mains, puiis te chuchotes à l'oreille que je le comprends, car comment résister à ton charme ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30 April, 201830 April, 2018 0 comments Lieux publics Lieux publics

Je te rassure en te disant que je ne veux pas que tu ouvres complètement ta robe mais je veux que tes deux pans soient séparés de haut en bas, comme un kimono entrouvert... le décolleté plongeant de ton entresein, la descente vers ton ventre, le désir monte, je bande immédiatement...

Le serveur arrive il est hypnotisé par le spectacle, il ne voit pas encore tes tétons, mais tes seins sont à moitié découvert, ton entresein est offert, et tes tétons pointent durement sous la soie, il peut voir que ton décolleté, finit sous la table, ta robe étant entrouverte, il est ne trouve plus ses mots et devient tout rouge...

Il pose nos plats et repars en essayant de cacher son excitation, et oui tu as pu voir que son entrejambe a gonflé en un instant ! On en rigole tous les deux et je te félicite d'être aussi désirée... je bande très dur, tu prends l'initiative de placer ton pied sur mon entrejambe et de caresser pour m'exciter mais cela te frustre de ne pouvoir le sentir durcir, tu reposes donc le pied, enlève le talon et reprends position entre mes jambes, cela a eu pour effet de passer chaque pan de ta robe vers l'extérieur de tes cuises donc ta robe est entrouverte tout le long... je refais mine de ramasser ma serviette en dessous de la table pour voir le résultat.

20h10, le serveur revient à notre table pour débarrasser nos assiettes, tu as eu le réflexe de resserer les 2 pans de ta robe, mon regard furieux te fait comprendre que tu as fait une grosse erreur, et mon sourire vicieux qui le suit te fait comprendre que j'ai une idée derrière la tête... Le serveur avait l'air deçu de ne pas s'être aussi bien rincé l'oeil qu'à son passage précédent, même si ton décolleté en ferait tout de même bander plus d'un... je te soumets donc un gage pour avoir gâché notre petit jeu, je te demande de refermer le noeud de ta robe, mais sans le serrer de sorte que ta robe reste entrouverte et que les deux pans ne se touchent qu'au niveau du noeud, ce qui a pour effet de découvrir le haut de tes cuisses, peut être même de voir ta jolie chatte entre deux pas, et surtout de plonger ton décolleté jusqu'en dessous du nombril, tes tétons sont à la limite du tissu, on peut même voir le début de tes aréoles. Tu as pour instruction de te lever, de faire signe comme tu peux au serveur de te suivre en direction des toilettes, de laisser la porte ouverte derrière toi et une fois aux toilettes d'ouvrir ta robe pour laisser le serveur venir te caresser le clitoris... puis de revenir à notre table en refermant ta robe comme précedemment. Tu t'éxecutes sans broncher, au fond de toi, tous ces regards depuis que nous sommes rentrés, t'ont bel et bien excitée et tu as envie de rendre ces dames folles de jalousie... tu te sais belle, élégante et enviée... et cela te procure un plaisir encore inavoué.

Une fois levée, tu te diriges à nouveau vers les toilettes, notre serveur t'a suivi du regard, avec un petit signe de la tête tu lui fais comprendre qu'il doit te suivre, il s'empresse de finir de prendre la commande, tu fais de grands pas avec un dos bien droit et bien cambré ce qui a pour effet de faire sauter tes seins à chaque pas, et d'écarter encore plus ton décolleté, heureusement pour toi, une fois arrivée devant la porte des toilettes, le téton droit s'est libérer du tissu et pas avant en plein milieu de la salle... tu laisses la porte ouverte tu rentres et te retourne dos au mur... tu gardes un doigt dans la bouche comme si tu le suçotais... le serveur arrive devant la porte et regarde à gauche et à droite, peut être en peur de représailles de son chef... tu lui fais signe de la main de s'arrêter, il reste sur le seuil de la porte... tu diriges lentement mais surement ta main gauche vers le noeud de ta robe, tout en remontant ta jambe gauche vers le haut comme pour une pause photo ultra sexy. En tirant doucement la ceinture en soie de ta robe, le noeud s'ouvre et la robe s'entrouve totalement, tes seins sont découverts, ton pubis offert, le visage du serveur est devenu tout rouge... ce n'est qu'à ce moment là que tu lui fais signe d'approcher. Il rentre, ferme la porte derrière lui et s'approche de toi, tu poses une main sur son entrejambe que tu vois grossir à vue d'oeil et tu le caresses, il n'ose pas prendre d'initiative alors tu prends sa main et la dépose sur ton sein, il commence à pétrir en gémissant sous la caresse de ta main. De ton autre main tu commences à te caresser le clitoris, tu mouilles énormément, toute excitée par les événements... le serveur devient entrepreunant et pose sa deuxième main sur ton autre sein pour le pétrir également, il te dit à quel point ils sont magnifiques et te demande s'il peut les lécher, tu hoches ta tête en signe d'acceptation... il se met à parcourir sa langue d'un sein à l'autre tout en les pétrissant, puis il mordille les tétons, le plaisir monte en toi, tu sens ta cyprine couler sous la caresse de ta main, il entreprend alors de descendre vers ton ventre, puis le bas-ventre, puis présente sa langue sur tes lèvres et te lèche le clitoris, tes mains sont maintenants sur ses cheveux et tu fais des va et vients avec sa tête pour imposer le rythme souhaité. Tu ne tardes pas à jouir car tu repenses à tout ce qui a fait monter ton désir lentement mais sûrement depuis que ce matin, l'arrivée du colis au bureau, l'interdiction de l'ouvrir, les sms salaces que je t'ai envoyer toute la journée pour te donner un avant-goût de la soirée : "exhibée et offerte, voilà les deux qualificatifs de la soirée qui t'attend"...

Après t'avoir fait jouir le serveur ne demande pas son reste, et sort précipitamment des toilettes, il a sûrement eu peur d'avoir fait remarquer son absence de la salle.

Tu refermes ta robe soigneusement en laissant les 2 pans bien écartés et qui se touchent uniquement au niveau du noeud de la robe. Tu te refais une beauté rapidement puis rejoins notre table. Une fois assise, je rapproche ma chaise de la tienne et te demande de me décrire toute la scène et ce que tu as ressenti, tout en faisant cela, je prends ta main et la déposes sur mon sexe, le contact de ma chair te surprend, j'avais en effet, déjà sorti ma verge de mon caleçon...

 

30 April, 201830 April, 2018 0 comments Lieux publics Lieux publics

17h35, tu viens de rentrer chez toi, toute excitée par ta première soirée avec ton nouvel amant, tu te dis enfin du réel, après des heures passées au téléphone à écouter ma voix qui a su te guider vers des plaisirs intimes en solitaire, tu vas enfin pouvoir me voir, me toucher, t'offrir... tu montes vite te préparer, tu as reçu une liste d'exigences, assez simples, mais il faut les respecter et jouer le jeu... sinon je mettrais fin à notre entente...

Comme convenu tu as ouvert le colis, reçu ce matin au bureau. En l'ouvrant tu découvres un jolie robe en soie de couleur jaune canari assez courte en haut des cuisses, qui se porte comme un kimono, avec un large décolleté qui s'arrête juste avant le nombril, tu es en train de te dire que la tenue est quand même osée... En dessous tu trouves une paire d'escarpins à talons aiguille, et un string rose orangé, très très très fin... tu te demandes qu'est-ce qu'il va cacher de ton intimité... Enfin au fond de la boîte, un petit mot qui précise qu'aucun soutien-gorge ne sera toléré... tu es priée de prendre une douche, pour te rafraîchir et de te caresser sous l'eau jusqu'à en jouir afin d'éveiller des premières lueurs de désir... une crème à paillettes dorées pour te l'appliquer en sortant de la douche une fois séchée...

18h50, le temps passe trop vite, tu finis de te passer la crème sur tes longues jambes dorées par le soleil, enfile le string, puis la robe et les talons. Tu prends ton petit sac, le téléphone portable, et comme convenu tu te diriges à l'endroit indiqué par sms.

Une fois arrivée, tu sors de la voiture, et te rend compte déjà de l'effet de ta robe sur les passants, entre les hommes qui se retournent et les femmes jalouses qui te jettent un regard furieux, tu sens la soie caresser tes seins et cela crée un début d'excitation qui fait tendre tes tétons à travers le tissu... tu as une superbe poitrine assez ferme et qui suit le rythme de tes pas, tu te biens droite car à chaque pas tes seins menacent de se découvrir, tu te dis qu'il faut vite te calmer car cela va devenir un appel au viol...

19h30, comme convenu tu arrives devant l'adresse indiquée, tu me vois également arriver, et je vois un sourire illuminer ton visage, je corresponds apparemment à l'image que tu avais de moi, je te félicite pour ta tenue et ta beauté, tu me prends le bras et nous rentrons dans le restaurant. Comme convenu, le chef de salle nous guide vers une table en terrasse après avoir traversé toute la salle, non sans avoir attiré encore une fois tous les regards vers nous, nous nous installons à notre table qui est en retrait avec vue sur le parc du château... une fois installés je te demande de me raconter ta journée. Une fois, notre commande effectuée, je t'invite à aller aux toilettes et à me ramener ton string en le tenant dans ta main ! Tu appliques les consignes à la lettre, tu te lèves et d'un pas sûr tu te diriges vers les toilettes, j'ai remarqué le regard de plusieurs hommes présents en compagnie de leurs compagnes, subjugés par l'image sexuelle que tu dégages...

19h40, tu reviens et me pose le string sur l'assiette vide posée devant moi... je baisse la tête et le hume, mmmmmhhhh quelle bonne odeur, il est tout humide de plaisir, il faut croire que tous ces regards t'ont bien excitée, une fois installée je te demande de replier tes pieds vers toi et d'écarter les cuisses, je veux voir ton pubis tout rasé et tout nu, je fais mine de faire tomber un couvert et me baisse pour profiter du spectacle, mais je ne suis pas totalement satisfait, en effet un pan de ta robe couvre l'intérieur de ta cuisse, donc je ne vois qu'une partie... je me relève et te demande de défaire le noeud qui maintient ta robe afin d'ouvir un peu plus les deux pans de celle-ci, tu deviens rouge écarlate et me dis que c'est trop osé, et qu'on va se faire virer du restaurant. Je te rassure en te disant que je ne veux pas que tu ouvres complètement ta robe mais je veux que tes deux pans soient séparés de haut en bas, comme un kimono entrouvert... le décolleté plongeant de ton entresein, la descente vers ton ventre, le désir monte, je bande immédiatement...

 

 

 

Description
ArabianOud
Posts: 4
Comments: 0
Soumise enfouie, salope née...
Categories
Tags
4 dominée (4)
4 offerte (4)
4 culotte (4)
4 exhib (4)
4 sans (4)
3 fellation (3)
3 restaurant (3)
2 cinéma (2)
2 caresse (2)
1 toilettes (1)
1 préau (1)
1 soumise (1)
1 rue (1)
1 cour (1)
1 sexy (1)
1 lieupublic (1)


LIVESHOW EN DIRECT